Conseiller en prévention niveau B


Catégorie : Ambulancier, secourisme, prévention, sécurité,

Coût de la formation : 2.500 € ou 217 Chèques-Formation

Cette formation vous intéresse et vous souhaitez la mémoriser pour plus tard ?
Ajouter à mes mémos

Niveau de formation : spécialisation

Objectifs

L’objectif de la formation est de permettre aux candidats d’acquérir et d’appliquer les compétences suivantes :

1. Capacité à collaborer en équipe à une approche commune interdisciplinaire et cohérente de la gestion des risques de sécurité, santé et bien-être.

2. Capacité à diriger, communiquer, entraîner, négocier et persuader.

3. Capacité à réunir et assimiler scientifiquement des informations.

4. Capacité à former d’autres personnes, indépendamment de leur niveau, à intégrer leur propre bien-être.

5. Capacité à appliquer les connaissances et compétences acquises dans des situations pratiques.

6. Capacité à identifier les dangers et les facteurs de risques visés à l'article 5 de la loi du 4 août 1996 relative au bien-être relatif au bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail, qui peuvent être présents dans les entreprises du groupe B, à analyser et évaluer les risques et à proposer les mesures nécessaires pour les éliminer ou les réduire au maximum.

7. Capacité à enquêter sur et à analyser les causes des accidents du travail pour définir les lignes principales de la politique de prévention et proposer un système dynamique de prévention des risques adéquat et efficace.

8. Capacité à suivre l'évolution du niveau de sécurité des installations tout au long de leur usage depuis l'analyse initiale et, dès lors, effectuer une analyse de toute installation existante avec la même démarche.

9. Capacité à proposer et à organiser une gestion administrative et technique de la politique de bien-être, et en particulier du Comité de Prévention et de Protection.

Publics

tout acteur désirant remplir la mission de conseiller en prévention niveau B.

Pré-requis

avoir le diplôme de l’enseignement secondaire supérieur, ou être conseiller en prévention niveau 3 et avoir une expérience pratique utile d’au moins 5 ans dans un service interne ou externe.

Contenu – Programme

Conformément à l’AR, le cours est conçu pour les coordinateurs-projet et réalisation. Le cours présente les modules suivants :

- Module 1 multidisciplinaire de base (126h)5

 JOUR 1

Accueil

Introduction générale à la fonction de conseiller en prévention - Aspects relatifs à la multidisciplinarité et l’interdisciplinarité

Le Conseiller en prévention en tant qu’homme de relations humaines (animateur – négociateur – communicateur)

Le rôle du conseiller en prévention et les aspects liés à la psychologie humaine, aux cultures organisationnelles, à la sociologie et à l’organisation du travail.

 JOUR 2

Philosophie de sécurité et politique du bien-être au travail

Préventions primaires, secondaire et tertiaire

Interventions de première, deuxième et troisième ligne

Les principes généraux de prévention : dépistage, analyse, diagnostic, etc…

Connaissance générale du cadre juridique

 JOUR 3

La gestion dynamique des risques - Le système dynamique de gestion des risques, le plan global, le plan d’action annuel - Notions de danger, risques, prévention, protection, accidents - Les facteurs de risques (facteurs matériels, humains, organisationnels, environnementaux)

Protection des catégories de travailleurs : - jeunes au travail - stagiaires - protection de la maternité Travailleurs isolés (art. 54ter du RGPT)

 JOUR 4

Aspects juridiques dans le cadre du bien-être au travail - responsabilités civiles et pénales des différents acteurs - éléments de jurisprudence

Notions d’anatomie, de physiologie et de psychologie humaine

JOUR 5

Les techniques d’analyse des risques

Evaluation des risques : méthode de Kinney

Méthodes participatives d’analyse des risques

Exercices pratiques d’analyse des risques

Rôle et missions de l’Inspection du travail

Possibilités de collaboration avec les organismes et les institutions

JOUR 6

Connaissance des structures : Comité PPT – SIPP – SEPP – SECT

Les missions et responsabilités de l’employeur, de la ligne hiérarchique et des travailleurs en matière de bien-être au travail

Tâches et missions des conseillers en prévention

Les différents acteurs dans le domaine de la prévention

Risques des fluides sous pression

 JOUR 7

Statut et déontologie des conseillers en prévention

Sociologie du travail et du risque

Risques dus à l’amiante et autres agents cancérigènes (poussières de bois, …)

 JOUR 8

Transport interne et risques liés aux engins de manutention

La formation des opérateurs d’engins de manutention

Exercices pratiques au CEPS (Centre Européen pour la sécurité) à Jumet

 JOUR 9

Accidents et dommages pour la santé

Données statistiques

Mesures contre la répétition des accidents graves

Le système d’assurances « Accident de travail », le fond des accidents de travail, le fonds des maladies professionnelles

Les services de prévention des assurances et les possibilités de collaboration

Risques de chutes de hauteur

Chutes de plain-pied

Equipements de travail pour des travaux temporaires en hauteur : échelles, échafaudages, garde-corps, EPI contre les chutes

 JOUR 10

Environnement

Risques d’irradiation (rayonnements ionisants)

 JOUR 11

Hygiène du travail

Pathologie professionnelle et affections particulières

Rôle de la médecine du travail et collaboration avec le SIPP

Organisation de la surveillance de la santé

 JOUR 12

Analyse des accidents de travail

Arbre des causes

Exercices pratiques d’analyse d’accidents du travail

Remise des projets de travaux de fin d’étude

 JOUR 13

Prévention et lutte anti-incendie : aspects théoriques (triangle du feu, limites d’inflammabilité, …)

Lutte anti-incendie : exercices pratiques au CEPS

 JOUR 14

Les risques électriques, contexte réglementaire et habilitation BA4/BA5

Les procédures de consignation

Aspects psychosociaux du bien-être au travail

o charge psychosociale

o stress professionnel

La prévention du harcèlement sexuel et moral et de la violence sur les lieux de travail

Rôle de la personne de confiance

 JOUR 15

Equipements de travail et risques mécaniques

Visite en entreprise et exercices pratiques d’analyse de poste de travail

 JOUR 16

Ergonomie

Aménagement des postes de travail

Anthropométrie

Les agents physiques :

o Bruits

o Vibrations

o Eclairage

o Thermique

JOUR 17

Coordination des activités de prévention

Gestion des risques lors des activités d’entreprises extérieures

La procédure d’ouverture de chantier

Les procédures « Permis de travail » et « Permis de feu »

Organisation des premiers secours et des soins d’urgence

 JOUR 18

Relations avec les partenaires sociaux

Techniques et bonnes pratiques de consultation et de concertation sociale

Techniques de communication, de consultation, de concertation, d’animation et de motivation (jeux de rôle)

Réunions et rapports

L’animation du CPPT

 

Examen théorique oral devant jury

 

- Module 2 de spécialisation multidisciplinaire (91h) « niveau II »

 JOUR 1

Tâches spécifiques du SIPP (y compris tâches administratives)

Aspects logistiques : gestion du service de prévention

La procédure des trois feux verts

Agents chimiques et gestion des produits dangereux

 JOUR 2

Le RGIE et les risques électriques

Risques d’explosion. Réglementation ATEX

 JOUR 3

Les systèmes de management de la sécurité : OHSAS 18001 – VCA, ISO 9000, ISO 14000, ….

Les indicateurs

Aspects pratiques de la mise en place d’un système de management intégré (visite d’entreprise)

 JOUR 4

Organisation de la prévention et de la lutte anti-incendie

Le matériel et les techniques anti-incendie

La signalisation de sécurité et santé

Comment établir un plan d’évacuation

Comment organiser un exercice annuel d’évacuation (retour d’expérience)

 JOUR 5

Connaissance de base des techniques de sécurité des bâtiments (security)

 JOUR 6

Chantiers de construction : importance de l’intégration de la sécurité lors du projet de l’ouvrage

Désignation et rôle du coordinateur-projet

Désignation et rôle du coordinateur-réalisation

Risques spécifiques sur les chantiers de construction

L’utilité du DIU

L’ A.R. Chantiers temporaires ou mobiles - Utilité et missions du coordinateur - Responsabilités des différents acteurs (maître d’ouvrage, maîtres d’oeuvre, entrepreneurs)

 

Aspects pratiques : visite « virtuelle » de chantiers (projection de photos) : détection des situations dangereuses

JOUR 7

Mode de rédaction des rapports

Exercices pratiques

JOUR 8

Appareils de levage et ascenseurs : risques, réglementation et mesures de prévention

Manutentions manuelles des charges

Exemples d’aides à la manutention

Exercices pratiques de manutention de charges

 JOUR 9

Risques lors des travaux dans les espaces confinés

Risques majeurs (réglementation Seveso)

Risques pour l’environnement dans l’entreprise (pollution, déversements, rejets, …)

Comment élaborer et tester un plan d’urgence interne

Les plans d’urgence et d’intervention (des communes, des provinces, …)

 JOUR 10

Les règlements, législations et normes de sécurité applicables

La directive machine, les risques mécaniques et nouvelles technologies

 JOUR 11

La sécurité du personnel intérimaire : réglementation et bonnes pratiques

Collaboration avec les sociétés d’intérim

Les équipements de protection individuelle : Réglementation et choix + Exercices pratiques

 JOUR 12

ADR et transports dangereux

Rôle du conseiller sécurité ADR

Sécurité dans l’industrie des procédés

Etiquetage

JOUR 13

Le Conseiller en prévention en tant qu’homme de relations humaines (animateur – négociateur – communicateur)

Remise des travaux de fin d’étude en 4 exemplaires

 Examen théorique écrit

 Défense du travail de fin d’étude devant le jury

Durée

217 heures

Horaire

les mardis de 8h45 à 12h30 et de 13h30 à 17h15

Formateur(s)

S. ROSSENFOSSE, E. FOURNIER, C. HENRY, B. DEBOYSER, Dr BRUWIER, V. LOTIN, P. DIEU, T. MOXHET, E. PAQUET, Ecole du Feu CEPS, S. DUSSART, C. WATERLOT, M. TOUSSAINT, G. MINET, F. CASCARANO, Y. CHARLET, S. MARLIER, M. MORICHON, B. DEBOYSER, T. ETIENNE, P. WOUTERS, A. LARBALESTRIER, P. DEVILLE.

Mode d'organisation – Méthodologie

Jour 

Attestation – Certificat en cas de réussite

Diplôme de conseiller en prévention niveau B

Centre de formation

Centre IFAPME Luxembourg, antenne de Marche-En-Famenne, Avenue de France n°6.

Détail du(des) lieu(x) de formation

Les locaux sont situés au 1er étage du bâtiment.

Accès au(x) lieu(x) de formation

Un parking est disponible sous le bâtiment.

Renseignements

Anne MARTIN - 0473/383 709 - anne.martin@ifapme.be

Sylvie RENNESON - 0472/990 690 - sylvie.renneson@ifapme.be

Partenaires

Vidyas

 

Je souhaite être recontacté par le centre

 

QFor

Les formations continues proposées par notre centre sont auditées de manière indépendante et répondent aux exigences du label QFor. Celui-ci vous garantit des formations de qualités dispensées par des professionnels hautement qualifiés.