Se former tout au long de la vie !

L’évolution technique des métiers est telle que toute personne doit s’inscrire dans une logique de parcours de formation tout au long de sa vie. Aujourd’hui, il est illusoire d'imaginer ‘se reposer’ sur une seule formation de base pour maintenir ses compétences tout au long de sa carrière professionnelle.

Pour vous permettre de devenir, mais aussi de rester ce professionnel qui fait la différence, l'IFAPME a intégré dans ses structures le concept de la formation tout au long de la vie.

C'est une nouvelle manière d'envisager un parcours de formation basée sur les connaissances, les aptitudes et les compétences. 

Le processus de formation tout au long de la vie encourage à la fois la personne à suivre de nouvelles formations professionnelles pour atteindre ses objectifs professionnels et à valider son/ses expérience(s) de terrain (via les Titres de validation des compétences).

Ces allers-retours en formation, ainsi que les attestations de validation des compétences permettent à l’individu de conserver, voire d’augmenter, son niveau d’employabilité. La reconnaissance de compétences acquises de manière informelle et non formelle est également facilitée. La mobilité entre les différents systèmes de formation et les différents pays est encouragée.

Créez votre portfolio personnel de diplômes, de certificats, d'attestations...

Concrètement, chaque personne constitue son propre capital d’acquis formels, non-formels et informels. Au cours de votre parcours de formation tout au long de la vie, vous créez votre 'portfolio personnel' composé de diplômes, de certificats de réussite, d’attestations... Celui-ci vous permet de valoriser vos compétences auprès d’un employeur (via les documents Europass).

  • L’apprentissage formel est l’apprentissage dispensé dans un établissement d’enseignement ou de formation, structuré et débouchant sur une validation.
  • L’apprentissage non formel est l’apprentissage qui n’est pas dispensé par un établissement d’enseignement ou de formation même s’il est structuré. L’apprentissage non formel est intentionnel de la part de l’individu (ex. formation dans le cadre professionnel).
  • L’apprentissage informel est l’apprentissage découlant des activités de la vie quotidienne, de toute expérience de vie (ex. faire la cuisine).

Cette philosophie, initiée par l'Union européenne via le 'Processus de Copenhague' amène les opérateurs de formation (tels l'IFAPME, le Forem, la Promotion Sociale...) à

  • créer entre eux des espaces de confiance mutuels
  • développer des possibilités de passerelles pour les individus
  • s’inscrire dans le système de transparence des diplômes

Depuis son adoption, le 'Processus de Copenhague' a été complété par le 'Communiqué de Bruges et ses objectifs pour l‘Europe 2020' (prononcez 'Europe vingt vingt’).

Le Processus de Bruges réaffirme la volonté de Copenhague :

  • une stratégie orientée vers le marché du travail,
  • qui vise à augmenter la qualité et l’attrait de la formation professionnelle,
  • à positionner la formation professionnelle dans l’espace européen,
  • à renforcer la coopération internationale,
  • à encourager la mobilité des travailleurs au sein et hors des frontières nationales.

Le 'Processus de formation tout au long de la vie' à l’IFAPME

L’offre de formations IFAPME correspond aux évolutions des métiers : que ce soit pour les métiers dans lesquels l’IFAPME forme habituellement, dans les métiers dits en pénurie de main-d’oeuvre ou encore dans les métiers porteurs d’avenir (notamment en intégrant des aspects environnementaux aux formations existantes).

Des nouvelles formations innovantes sont développées. Cette nouvelle offre peut prendre la forme de modules de formation continue qui s’articulent à la formation de base. Elle peut aussi prendre la forme d’une formation de chef d’entreprise en tant que telle (par exemple, dans le cas de nouveaux métiers ou de métiers pour lesquels il n’existe pas de formations spécifiques).

L’objectif poursuivi est celui de créer des parcours de formation et de favoriser la mixité des publics.

Quelques exemples (développés ou en en développement) :

  • chef de cuisine de collectivité
  • gestionnaire de friterie
  • concepteur d’animations 3D
  • cuisiniste
  • éco-construction basse énergie
  • micro-cogénération
  • énergie, construction durable et éco-construction pour agents immobiliers et experts immobiliers
  • découverte des herbes et racines sauvages comestibles
  • vendeur conseil en produits bio
  • restauration post-mortem
  • modules pédagogiques et didactiques pour instructeurs canins
  • stewards événementiels
  • isolateur bioclimatique
  • etc